Édition avril 2022 - n°90                                                                                                                                   Prochaine édition début mai 2022


підтримки українського народу !*

On aurait aimé avoir pu annoncer que Poutine retirait ses troupes avant qu'elles ne s'enlisent face à un peuple ukrainien qui résiste bien au-delà de que ce que le dictateur du Kremlin avait imaginé.

Mais ce serait un bien mauvais poisson d'avril... et demeurent, depuis déjà plus d'un mois, les bombardements, les exactions et la souffrance d'un peuple courageux.

Avec près de 4 millions de réfugiés, les besoins sont immenses et la Croix-Rouge continue de récolter des dons [ lien vers le site ]

 

La génération du baby-boom pensait avoir échappé aux désastres du passé. Après la pandémie - dont on espère que le regain actuel n'est qu'un dernier sursaut - voilà la guerre aux portes de l'Union européenne. Qui l'eut crû ?

 

En ces temps incertains, il est plus que jamais nécessaire de parler, d'échanger, de dépasser les petits égoïsmes, de partager son énergie pour maintenir des liens entre-nous. La Maison des Initiatives, que nous inaugurerons bientôt, s'inscrit dans cet objectif et a la vocation d'être un outil à la disposition de chacun pour "faire ensemble".

 

Nous venons de terminer la campagne de distribution du bulletin et d'adhésion à Culles-Initiatives et nous devons, à cette occasion, vous dire un grand MERCI car notre appel au versement de cotisations de soutien pour financer la fin des travaux de la Maison des Initiatives a été entendu et certains ont été particulièrement généreux (les reçus fiscaux seront distribués prochainement).


Espérant vous rencontrer lors des nombreux rendez-vous d'avril* et début mai et vous souhaitant une bonne lecture de cette 90ème édition mensuelle (allez bien jusqu'à la fin de la page !!!) toute l'équipe de Culles-Initiatives se joint à moi pour vous adresser nos cordiales salutations.

 

Bertrand Brocard                

* Nous vous attendons dès le mardi 5 avril à 20h30 au caveau pour la présentation des animations estivales !

*Soutien au peuple ukrainien !


Au sommaire de cette édition n°90 :

  • Réunion "Destination Vacances"
  • Chasse aux œufs
  • Marche du 1er tour
  • Élection présidentielle
  • Trail "Les Cullomètres"
  • Accueil des nouveaux habitants
  • Inauguration de la Maison des initiatives

 

  • Pour sauver une vie !
  • Pas de lingettes... dans les toilettes !
  • "PanpancuCulles"
  • C'était en mars
  • Cueillette jonquilles
  • Carnaval des enfants
  • Présentation du trail

 

  • Prendre de la hauteur
  • Soupes et jeux
  • Concours photos
  • Voitures électriques
  • Histoire en patois
  • L'actu en photo
  • Photo du mois


Ça sera en avril...


Mardi 5 avril - Réunion de présentation "Destination Vacances 2022"

Culles-Initiatives invite tous ceux qui souhaitent s'impliquer d'une manière ou une autre dans la préparation la prochaine édition des animations estivales qui commenceront le 27 juillet et se concluront en beauté par la fête traditionnelle du village le dimanche 31 juillet.


Cette année, comme vous le savez déjà, nous avons choisi le thème de l'arbre, et, par extension, les bois, les forêts, leur utilité, leur fragilité et leurs habitants.

Comme les années précédentes, animations pour petits et grands, projections, expositions, causeries, jeux, balades thématiques se succéderont pendant ces journées festives.

Et nous mettrons évidemment sur pied un spectacle avec les comédiens amateurs de Culles dont le nombre augmente d'année en année.

 

Si vous souhaitez continuer ou rejoindre la "troupe" ne serait-ce que comme figurant, venez à cette réunion ou contactez-nous !

Seront bienvenus également tous ceux qui sont prêts à donner un coup de main (petit ou grand).

La rencontre se terminera par un pot convivial.

 

Rendez-vous mardi 5 avril à 20h30 au caveau municipal

Affiche détournée de la couverture du livre de Michaël Escoffier illustré par Jean-François Dumont (éditions Kalédioscope)


9 avril - Chasse aux œufs

Culture et Traditions organise sa traditionnelle chasse aux œufs de Pâques le samedi 9 avril.

Rendez-vous à 11h devant le caveau municipal.

Pensez à apporter votre panier !

 

Ce samedi 9 avril, chez nos voisins de Bissy-sur-Fley à 18h au château Pontus de Tyard : Audition"Chant et Guitare" avec la classe du Bateau Ivre dirigée par Thi Lien Truong. Accompagnement V. Morel. Entrée libre.


Dimanche 10 avril - Marche du premier tour

Le trail se déroule le jour du deuxième tour des élections présidentielles. Mais comme le circuit sera déjà pré-tracé, Culles-Initiatives propose aux "marcheurs" de découvrir en partie le circuit le dimanche 10 avril, jour du premier tour. 

Cela n'empêchera pas d'aller voter le matin ou au retour car il ne faut pas oublier son devoir civique !

 

Rendez-vous à 14h à l'aire de loisirs pour une marche tranquille, groupée, de 5, 7 ou 9 km (kilomètres du trail numérotés 12 à 20 avec raccourcis possibles). Renseignements : 06 14 26 86 56

 

Les bons marcheurs pourront faire la première partie le matin (km numérotés 1 à 12) ou simplement faire les kilomètres 5 à 12.

Pour voir la carte complète : cliquer ici


Dimanches 10 et 24 avril - Élection présidentielle

Culles-les-Roches est un village "civique" où la participation est toujours largement supérieure au chiffre national. Espérons que cette année encore cela se vérifiera.

Quel que soit son vote, exprimer son avis est fondamental dans une démocratie !

Même si, avouons-le, le choix n'est pas toujours facile.

Jusqu'au scrutin (sous réserve de passer par la gendarmerie et du temps d'acheminement) il est possible de faire une procuration [ infos ]


Dimanche 24 avril - Trail "Les Cullomètres"

Si vous ne courez pas et ne faites pas partie des bénévoles... vous pouvez venir comme spectateurs !

Cela fait toujours plaisir aux coureurs d'être encouragés au départ et à l'arrivée.

Avec la course supplémentaire de 5 km et les courses enfants, il y aura toujours de l'animation à l'aire de loisirs de la gare et la buvette sera ouverte ! Le départ a lieu à 9h22 !

On vous attend !


Ça sera... début mai !


1er mai - Accueil des nouveaux habitants

 

Après l’annulation de 2020, puis le report en juillet de 2021, la cérémonie d'accueil des nouveaux habitants va retrouver sa date habituelle du 1er mai.

Une occasion conviviale de faire connaissance, de leur souhaiter la bienvenue et de leur présenter l'équipe municipale et les associations du village.

Rendez-vous au caveau municipal à 10h30.

et inauguration de la Maison des Initiatives

Ces échanges seront suivis par un déplacement jusqu'à la Maison des Initiatives pour l'inauguration officielle avant de revenir devant le caveau pour l'apéritif offert par la municipalité à l'ombre du grand cèdre (ou à l'abri du caveau selon le temps).

 

Animations surprises !

Avant et après l'inauguration, la Maison des Initiatives sera bien sûr ouverte à tous les visiteurs. Culles-Initiatives prépare quelques animations surprises autour des futures activités qui seront proposées dans ce nouvel espace. Vous en saurez bientôt davantage !


Pour sauver une vie !

En France, chaque année, 2 millions de personnes sont victimes d’un malaise cardiaque et 40.000 meurent suite à ce malaise. Homme/ femme, jeune/ ancien, sportif du dimanche ou athlète de haut niveau, tout le monde est concerné.

Face à une personne en arrêt cardiaque, trois mots importants sont à retenir : alerter, masser, défibriller.

Comme le temps compte (1 minute gagnée, c'est 10 % de chance de survie en plus) la commune a fait installer deux défibrillateurs dans le village sur les panneaux d'information municipale. En haut devant la mairie ; en bas au carrefour de la route de la forêt et du chemin de la Mouille.

Une quinzaine d'habitants se sont déjà inscrits pour la formation aux premiers secours que la mairie veut organiser.

Même sans formation, ces défibrillateurs sont utilisables par tout un chacun car ils disposent d'un système vocal qui explique pas-à-pas ce qu'il faut faire.

Mais il faut déjà identifier que la personne concernée est en arrêt cardiaque.

 

Reconnaître un arrêt cardiaque

La personne s'effondre ou vient de s'effondrer brutalement. Elle est inerte et le plus souvent allongée sur le sol. Le témoin doit s’assurer qu'il n'existe aucun danger pour sa propre sécurité (par exemple : un câble électrique nu à proximité du corps). Une fois l’absence de danger identifier, il faut identifier la présence ou l’absence de signes de vie.

Si la victime est inconsciente (elle ne répond pas quand on lui parle, n'émet aucun son et ne réagit pas quand on lui demande par exemple de serrer la main), il faut alors demander de l'aide et ne pas hésiter à crier "à l'aide" !

On vérifie ensuite sa respiration. En cas d'arrêt cardiaque, la victime ne respire pas : ni le ventre, ni la poitrine ne se soulèvent. Dans le doute, vérifier l'absence de mouvements en posant la main sur le ventre, au-dessus du nombril.

Une victime inconsciente qui ne respire pas est en arrêt cardiaque. Elle a besoin immédiatement d'une réanimation cardio-pulmonaire.

1. Appeler immédiatement le 15 ou le 112 e annonçant "arrêt cardiaque"

2. Commencer immédiatement un massage cardiaque pour maintenir une irrigation du cerveau (100 pulsations par minute) et envoyer quelqu'un chercher le défibrillateur

3. Procéder à la défibrillation en suivant les consignes de l'appareil

 

Bien entendu, c'est plus simple à écrire qu'à faire et c'est tout l'intérêt de suivre la formation que la mairie proposera.

Et cela ne remplace pas la prévention... En effet un malaise cardiaque peut survenir soudainement mais il est en général précédé de signes avant-coureurs (douleurs thoraciques qui cessent au repos, essoufflements prononcés) qui doivent amener à consulter rapidement son médecin.

 

Sources et liens utiles : Allodocteurs  - Pompiers.fr


Philippe : "Par pitié... pas de lingettes dans les toilettes !"

Nous ne désespérons pas de faire un jour un article complet sur l’assainissement de la commune pour sensibiliser chacun à ce qui se passe une fois que la chasse d'eau est tirée. Ce serait d'autant plus d'actualité avec la troisième tranche de raccordement des maisons qui a lieu actuellement route des vignes.

Mais, sans attendre, il nous parait utile de relayer cet appel de Philippe, l'employé communal qui, avec Robert Pernin, a procédé au débouchage des tuyaux du deuxième bassin de la lagune obstrués par des lingettes jetées dans les toilettes.

En effet, à la différence du papier toilette, elles ne se décomposent pas dans l'eau et sont donc à proscrire absolument !

Merci pour eux et merci pour la planète (car le problème n'est pas seulement cullois !!!).


« PanpancuCulles »

C'est le nom qu'ont choisi des ados du village pour s'organiser en association et s'engager dans différents projets.
Bien sûr ils pourront s'exprimer dans ce site pour parler de leurs réalisations et de leurs envies.

Pour commencer, nous leur donnons la parole pour se présenter.

Bonjour,

nous sommes l'association  « Panpancuculles », une nouvelle association dans notre village qui réunit, pour l'instant, quatre jeunes de la commune :

Héloïse, 13 ans, Salomé, 13 ans, Jasmine, 15 ans et Louis, 13 ans.

Nous souhaiterions faire des activités dans le but de faire vivre notre village.

Nous sommes passés récemment chez vous lors de notre vente de bugnes.

Notre prochaine participation se fera pour le trail « Les Cullomètres » où nous assurerons la course enfants (inscription, remise des prix...).

Vous pouvez rejoindre notre association à partir de 12 ans.

A très bientôt !               


C'était en mars...


5 mars : Cueillette de jonquilles - 19 mars : Carnaval des enfants

Culture et Traditions proposait plusieurs animations avec les enfants en mars. Photos et compte-rendu de l'association.

Samedi 5 mars, l'association Culture et Traditions a organisé une sortie cueillette de jonquilles dans les bois de Bonnay pour le plaisir des petits et des grands.

 

Samedi 19 mars a eu lieu le Carnaval du village avec un défilé à pied de l'église jusqu'au bas de la route de la forêt sous un beau soleil. Enfants et parents étaient déguisés.

Les jeunes ont proposé des beignets aux habitants afin de financer les activités de leur nouvelle association "Les Pan-pan Cuculles".

Prochain rendez-vous le 9 avril pour la chasse aux œufs !

Culture et Traditions


22 mars - Réunion de présentation du 6ème trail "Les Cullomètres"

Après les reports successifs dus à la pandémie, la 6ème édition aura lieu le dimanche 24 avril prochain (voir le site en cliquant ici).

Le mardi 22 mars 2022 à 20h... 22, l'équipe d'organisation invitait les Cullois disponibles à venir découvrir les modalités de cette 6ème édition qui proposera plusieurs nouveautés et s'inscrire comme bénévoles.

Une trentaine de personnes ont répondu à cette invitation mais, comme le parcours présente plus de croisements de route, il manque encore quelques "signaleurs" pour pouvoir faire des binômes (c'est plus agréable à deux !).

Alors faites vous connaitre en appelant Bertrand au 06 14 26 86 56.

Parmi les nouveautés de cette année : le repas de midi sera gratuit mais... réservé aux bénévoles !

Et il restera encore toute l'après-midi pour aller voter car c'est le jour du deuxième tour des élections présidentielles.

Au premier rang du public, on notait la présence d'Héloïse, Salomé, Jasmine et Louis qui vont participer à l'organisation des "courses jeunes".

Par ailleurs, la société de chasse a répondu positivement à l'invitation de venir rejoindre les autres associations qui organisent la course.

Des renforts précieux pour assurer la qualité d'accueil qui fait la réputation de notre course (avec la beauté des paysages évidemment).


Prendre de la hauteur...

... Ca fait du bien ! Surtout quand on est parapentiste.
A Culles, nous en voyons souvent longer la falaise. Ils agrémentent le paysage avec leurs voilures colorées.
On apprécie d'autant plus le spectacle que celui-ci est silencieux... au contraire des ULM pétaradants.

En mars, faute d'avoir pu le prendre en photo en l'air... car il était déjà posé, nous avons pu rencontrer Michel Chabut en train de plier sa voile à proximité des Vignes blanches, dans le grand pré propice à un atterrissage en douceur.

Après avoir décollé de la Roche, juste au-dessus du champ il était heureux de son vol qui avait duré une bonne heure grâce aux courants thermiques qu'il avait su trouver pour l'emmener en altitude. Et il avait pu prolonger un peu la descente en profitant de l'effet de pente, le vent qui remonte au moment où il rencontre la falaise.

Après le pliage de sa voile dans un énorme sac à dos, il lui restait à retourner à pied à la falaise d'escalade où il était garé. Heureusement une bonne âme culloise qui avait assisté à l’atterrissage s'était proposée pour le conduire en voiture à son point de départ.


"Soupes et jeux" à la bibliothèque intercommunale

Après deux années en stand-by, le 11 mars, Isabelle, la bibliothécaire, nous invitait à renouer joyeusement avec une animation phare de son programme : une soirée «Soupes et jeux».

Fidèles de la bibliothèque, voisins, amis ou fans de jeux en famille, c’est une trentaine de personne qui réveilla les murs de la « salle de la récré » de St Boil.

Il y avait de l’animation et des rires autour des tables…

 

Pour l’occasion, Yvan et Mélanie, du Baron Perché (la nouvelle librairie-café-jeux de Saint-Gengoux), avaient apporté leur concours – et leur carton rempli de boîtes de jeux – en nous faisant volontiers découvrir des jeux nouveaux.

Et, bien entendu, ce fut aussi l’occasion de partager entre deux parties un apéritif gourmand, quelques soupes réconfortantes et des douceurs sucrées.


Participez au concours photos !

Nous vous rappelons que dans le cadre de l'animation estivale sur le thème de l'arbre, nous organisons un concours photo.

Envoyez les photos par mail à culles-initiatives@culles-les-roches.com

Bien sûr des photos dont vous serez l'auteur pas des photos récupérées sur Internet... comme celles-ci (dont vous avez sans doute découvert le dénominateur commun ! Indice : 6 lettres)

Ces photos ne peuvent pas participer au concours mais sont inspirantes et méritent d'être vues. Vous pouvez d'ailleurs nous en signaler si vous en découvrez au hasard de votre navigation sur le réseau.


Voitures électriques : les pionniers à Culles 

Les voitures électriques... on  y vient et c'est incontournable. L'arrêt de commercialisation des véhicules à moteur thermique est acté.

De la même façon que notre bulletin annuel évoquait dans les années 60 les changements dans les transports et la vie quotidienne, l'apparition des premiers véhicules électriques dans notre commune a retenu notre attention.

Ninette Gressard (qui va y passer bientôt) a interrogé les premiers utilisateurs.

 

Septembre 2020. Avec une 206 diesel de 14 ans affichant de nombreux kilomètres au compteur, Alexis et Emmanuelle sensibles au bilan carbone, aux gestes et comportements écologiques, décident l'achat d'une voiture électrique. Le couple réfléchi et analyse l'utilisation qu'ils en feront : 30 km pour aller au travail au Creusot, un rayon de 100 km pour faire des achats. Conclusion un petit modèle sera bien suffisant. Autre raison l'aide du gouvernement avec une prime à l'achat non négligeable. Certes le volume de Zoé pour partir en vacances avec deux enfants en bas âge est un peu juste.

Bien que le parc de recharges de batteries soit encore faible, Emmanuelle et Alexis ne regrettent rien. "Il faut surtout anticiper les déplacements, être bien organisés" a conclu Alexis. 

 

A la même période, Xavier décide de se séparer de son vieux diesel et de s'orienter vers un mode de déplacement prenant en compte l'état de la planète. Depuis Xavier ne tarit pas d'éloge s'agissant de sa Zoé : "La conduite est douce, dans les démarrages la puissance arrive tout de suite. Ce modèle est confortable, j'apprécie limitateur et régulateur de vitesse. Même le GPS ne me manque pas, on conduit de plus en plus avec son téléphone et les applis". 

Zoé est un modèle qui peut se brancher sur une prise normale pour une recharge lente.


Histoire (en patois)

Le défilé des enfants déguisés dans le village le 19 mars nous a rappelé un texte écrit par Bernard Veaux dans son ouvrage sur le patois cullois. Une occasion de republier ce petit récit d'un carnaval à l'ancienne.

Peur carnaval. Les beurdes

Peur carnaval, i z’iaveu tôj quéequ’ dreules qu’coraint p’les rues ; i s’ gônichaint d’avous quat for an (ieuteu pas cment à présent qu’iont to ç’qui voulant). I vnaint assteu qu’j’avains mjîe la soppe, à peu qu’j’cmenchains la voillîe. Ma fa, j’fiains des suppositions : qui qui poveu bain éetre ? Ma ieuteu pas cmeude ; j’ieu z’y donnains des beignets, mâ i mjaint en se rtôrnant brâment si bain que j’ne viains ran.

L’dimanche que vneut assteu après, j’allains tôss ées beurdes. I fiaint un grand fûe, d’avoue les fagueuts qu’to chacun aveu bain voulu lachîe ées dreûles qu’allaint les crîe la smain-ne de dvant. A Culles, i z’y fiaint l’peu souvent ées Greuffes. J’avains guéere d’distractions, à peu l’travail n’presseut enco ariée pas treu, si bian qu’j’avains prou d’loillî : yavono i z’iaveu to l’pays ! J’rgardains l’fûe, à peu quand ôl aveu cosûe fini d’lure, j’fiains ain-ne danse o bain quéeques uns qu’avaint l’diable dans la corée sautaint p’dessus les braises, des coups dous quat d’un coup, qu’s’tenaint p’les mains. I meuteu un bout d’gaité. Mâ à présent ieu ariée au bout, j’ons d’aut affâres p’nous abûillî.

Le carnaval et les bordes

 Pour carnaval, il y avait toujours quelques gars qui couraient les rues. Ils se déguisaient avec quatre fois rien (ça n’était pas comme maintenant où ils ont tout ce qu’ils veulent). Ils venaient aussitôt qu’on avait mangé la soupe, et  puis nous commencions la veillée. Ma foi, nous faisions des suppositions : qui cela pouvait-il être ? Mais ce n’était pas commode ! Je leur donnais des beignets, mais ils les mangeaient en se retournant, si bien que nous ne voyions rien.

Le dimanche qui suivait, nous allions tous aux bordes. On faisait un grand feu avec les fagots que chacun avait bien voulu donner aux gars qui allaient les chercher la semaine précédente. A Culles, on faisait cela le plus souvent aux Greuffes. Nous n’avions pas beaucoup de distractions, et puis le travail ne pressait encore pas trop, si bien que nous étions assez libres : là-bas il y avait tout le pays ! Nous regardions le feu ; puis, quand il avait fini de brûler, nous faisions une danse, ou bien certains qui étaient enragés sautaient par-dessus les braises, parfois deux ou quatre d’un seul coup, en se tenant les mains.

Cela mettait un peu d’ambiance. Mais maintenant c’est bien fini : on a d’autres choses pour se distraire.  



L'actu en photos...

Le 18 mars, l'association Action Solidarité Rurale a proposé au caveau un spectacle théâtral sur le thème des pratiques agricoles. Il était suivi d'un débat sur le productivisme au cours duquel la question des pratiques d'exploitation forestière a été évoqué, et notamment les "coupes à blanc" qu'on voit sur la commune. Une occasion pour le Maire de parler du projet de la commune de racheter des bois avec un financement citoyen.

En mars, Culles n'a pas été épargnée par le spectaculaire dépôt de sable venu du Sahara bien visible sur les carrosseries des voitures...

A la Maison des Initiatives, avant de rénover le sol de la pièce d'activités, il convenait de renforcer une poutre dont nous avions découvert tardivement la faiblesse. Des cornières ont été scellées dans le mur et, en prime, une poutre a été rajoutée pour renforcer le tout. Merci à Vézio qui tenait à participer à cette rénovation avec Bertrand car, en plus des talents de musicien et de comédien qu'on lui connait, c'est également le roi de la truelle !

Il reste à raccorder l'évacuation de l'évier, poser quelques prises, brancher les luminaires et rénover le sol. Un mois devrait être suffisant pour être fin prêts pour l'inauguration officielle le 1er mai.


2,29 € le litre de gazole !

Qui dit mieux ? Regardez le prix du carburant à Buxy le 18 mars 2022.

Ça se passe de commentaire !



La photo d'Andrée

 Merci à Andrée Karpoff pour cette photo d'une fritillaire pintade prise à Ouroux le 27 mars.

 

Ce nom curieux nous a donné l'envie d'en savoir plus sur cette plante. Voilà ce que nous avons appris :

"Cette plante appartient à la famille des liliacées dont sa cousine la plus proche est la tulipe.

Autrefois très commune en Europe, elle est devenue assez rare et par endroits en voie d'extinction. En effet, elle pousse en zones humides, parfois inondables. Ces lieux ont été investis par l'homme pour y planter peupliers, maïs...

Elle est donc très menacée dans son habitat naturel et fait l'objet d'une attention particulière. Sa cueillette est strictement interdite.

Nom botanique: Fritillaria meleagris.

Elle se trouve affublée de noms communs: fritillaire damier, œuf de vanneaux ou fritillaire pintade car le damier des fleurs ressemble à celui des œufs pour le premier et du plumage pour le second.

Ses feuilles sont très discrètes et fines de couleur vert bleuté à argenté.

Elle se comporte comme une plante vivace, disparaissant en été pour réapparaître au printemps suivant. Elle n'a pas de mal à affronter l'hiver car elle résiste à des températures inférieures à -25°C".

 

Retenez bien tout cela. Interrogation écrite le mois prochain ;-)

__