Édition août 2021 - n°82                                                                                                                              Prochaine édition début septembre 2021

Besoin de soleil !

Dans cet été maussade météorologiquement... les champs de tournesol apportent un trait de lumière bienvenu !

D'autant plus bienvenu que si nous avons pu profiter d'un répit pour organiser des retrouvailles festives du 22 au 25 juillet, l'arrivée d'une quatrième vague de contaminations a rendu les choses bien compliquées avec la mise en place du passe-sanitaire obligatoire pour les événements culturels comme celui que nous organisions. Cela deux jours avant le début des festivités... alors que des délais ont été donnés aux restaurants et autres lieux de convivialité pour se retourner et que les grandes surfaces en seront exemptées !

 L'équipe de Culles-Initiatives


Au sommaire de cette édition n°81 :

  • Succès de Destination Vacances 
  • Compte-rendu détaillé jour par jour
  • Photos
  • Remerciements
  • Bienvenue aux nouveaux habitants
  • Inauguration de la nouvelle guinguette

 

  • Fête des enfants du 14 juillet
  • Concours de boules
  • Rénovation de Géorama
  • Rendez-vous archéologique
  • Trésors de nos greniers
  • De la part d'Albert et Paulette

 

  • Rendons à Emile...
  • Recenser les cadoles
  • Entretien de la carrière d'escalade
  • Un logo vivant
  • Pollution dans le Mardéchon
  • Photos du mois


Succès de "Destination vacances" « En verre et contre tout » …

En choisissant « En verre et contre tout » comme titre de l'édition 2021, nous avions choisi l’optimisme et la confiance et nous avons maintenu le cap...

               - malgré des prévisions météorologiques alarmantes

               - malgré l’approche de contraintes sanitaires durcies en raison de l’extension du variant Delta

               - malgré le petit nombre de répétitions des spectacles prévus…

 

Le « Bon Saint Vincent » présidant ces journées, intercéda peut être auprès des divinités ad hoc (et notamment météorologiques) puisque toutes les animations programmées purent se dérouler dans de bonnes conditions.
« En verre et contre… » un terrain plutôt boueux à certains endroits après une nuit de précipitations orageuses.
Mais il fallait bien mettre un peu (beaucoup !) d’eau dans le vin, thème repris cette année encore en complément de l’édition 2020.

Merci à Monique Desmartes pour ce compte-rendu détaillé.

Photos : L'intégralité des photos que nous avons reçues sont visibles sur un album "Google photos" en cliquant ici.

Tout au long de ces quatre journées, l’éventail des animations a permis de satisfaire tous les âges et tous les goûts. Chaque jour, les fidèles chevaux Unique et Gringo ont tiré la calèche pour une balade jusqu’au tunnel au profit de l'association Arcs-en-Sils.

Dès le jeudi, Andrée, Véronique et Marine avaient préparé pour les enfants des activités ludiques et poétiques autour de la nature, du jardin, des pliages…

Une balade commentée a conduit les curieux de botanique à explorer fleurs, arbres et végétaux rencontrés dans l’environnement de la voie, en direction du tunnel. 

La journée du vendredi commençait par la "balade des pressoirs" qui, après la découverte du modèle Lartaud sauvegardé sur l'aire de loisirs, a entraîné les passionnés de patrimoine à la découverte des cuvages des maisons Peythieu et Bouchacourt pour visiter les témoins antiques d’une époque lointaine, puis le matériel, plus actuel, fonctionnant dans l’exploitation de Laurent Bourtourault.

En fin d'après-midi, a eu lieu l’inauguration officielle. Elle rassembla de nombreux habitants du village et du voisinage autour des deux expositions mises en place.

L’une, réalisée par le Jardin des sciences de Dijon et la Chaire "Unesco Culture et Traditions du Vin" de l’université de Bourgogne, explore la diversité des cépages Pinot, l’autre, créée par notre association, retrace en 16 panneaux grand format, documents d’archives à l’appui, la vie de la Société de secours mutuel Saint Vincent de Culles. Cette exposition a vocation à être diffusée dans d'autres communes.

Lors du premier "Carnet de voyage", Marie-Claude Jouve nous a fait découvrir une ancienne méthode de vinification toujours pratiquée en Géorgie. Elle consiste à fouler le raisin et à recueillir jus et pulpe dans de grandes jarres en argile et enterrées, les qvervi, dans lesquelles la vinification se fera lentement et naturellement sans aucune autre intervention.

Le second nous a conduit dans l'ouest américain. Avec Fabien et Anne-Sophie, nous sommes partis à la découverte de parcs nationaux et de leurs espaces grandioses et sauvages.

Le samedi, chacun pouvait aussi parfaire sa culture viticole avec la participation de spécialistes ou connaisseurs. Daniel Crucière proposait une dégustation à l’aveugle d’un vin qui, après coup, s’avérerait être un cru local « La Roche de Culles », commercialisé par la Maison Millebuis (coopérative des vignerons de Buxy).

Une visite avait également lieu au Conservatoire des cépages du château Pontus de Tyard.

La guide-conférencière Charlotte Fromont proposait, pour sa part dans un décor moyenâgeux, une animation-dégustation de trois vins surprenants des temps très anciens : l’époque romaine, le Moyen Age et le XVIIème siècle accompagnée de commentaires historiques et techniques très nourris qui ont passionné son auditoire.

Laurent Bourtourault animait quant à lui une causerie sur la toponymie des parcelles et les lieux-dits viticoles du village.  

Spectacles

Trois spectacles, dont deux mis en scène par Anne Cossio, notre fidèle comédienne et conteuse, ont rassemblé un grand nombre de spectateurs enthousiastes, « en verre et contre … » la présentation du passe-sanitaire.

Le spectacle du samedi permettait au public de déambuler dans six ateliers différents dispersés sur le site. Le spectateur pouvait ainsi s’imprégner du patrimoine local autour du pressoir, s’initier à la calligraphie avec du vin, s’émerveiller de contes extraordinaires, se délecter de quelques crus littéraires, reprendre en chœur des airs désaltérants, ou encore assister à la présentation déjantée par Vezio d’une activité sportive trop mal connue : la savate française, avec exercices à l’appui. « On esquive et on bloque » est désormais devenu un réflexe de défense immédiat au village !

Ce spectacle était suivi d’un repas « fajitas-patatas » proposé par « l’atelier 12:06 » de Saint Gengoux.


La nuit venue, le fond de l'aire de loisirs a servi d'écrin à une magnifique mise en lumière musicale imaginée et réalisée par Bertrand. Les arbres illuminés et les flammes se reflétaient, au rythme de la musique, sur la surface lisse de l'étang qui prenait alors une dimension féérique.

"Bon Saint Vincent"

Après les nombreuses animations qui ont rythmé l'après-midi, le spectacle du dimanche évoquait (très librement) la Saint Vincent tournante de 1966, qui s’était déroulée à Culles-les-Roches.

Une date importante pour la confrérie de secours mutuel !

Rien ne manquait (ou presque), ni le saint, ni la bannière, ni les personnalités, ni les médaillés, ni les habitants du village, ni le patois, ni les brioches. Une manière originale de découvrir cette Société de secours mutuel née en 1848.

Un tableau grandiose et amusant qui, l’instant de la représentation, plongea les plus anciens dans une émouvante nostalgie.


Et comme tout fini, bien sûr, en chansons, Patrick, Michel et Philippe, nos fidèles musiciens, ont animé une scène ouverte dont le thème principal restait bien sûr l’amitié et les chansons à boire.

Comme il se doit, tout au long de l’évènement, faute de consommer au bar, il était possible d'aller acheter une glace ou une boisson pour se désaltérer « en verre et avec… » l’efficacité de Ninette et Didier, professionnels incontestés de la guinguette (Ninette prend la photo).

Et le lundi... on a terminé les rangements et rendu le matériel emprunté !

Merci à tous ceux qui se sont impliqués pour faire de cet événement un succès malgré des conditions encore bien compliquées !

 

Merci à nos partenaires institutionnels : la mairie de Culles-les-Roches, le département de Saône-et-Loire et, nous l'espérons (décision en septembre) la Communauté de Communes Sud Côte Chalonnaise.

Merci aux photographes qui nous ont transmis leurs clichés : Jean-Louis Fau, Ninette Gressard, David Watson, Guillaume Marcola, B. Brocard

Merci à André Lavarde, pour la balade botanique

Merci à Véronique Julien, Andrée Karpoff et Marine Pernin pour les animations enfants

Merci à la cave des vignerons de Buxy, Laurent Bourtourault et Pascal Degueurce pour la participation en bouteilles

Merci à Jean-Pierre Revel pour le prêt des archives de la Saint-Vincent, de la bannière et de son Saint-Vincent sculpté

Merci aux familles Georges et Bouchacourt pour l'accès aux cuvages

Merci à Charlotte Fromont (animation-dégustation vins anciens)

Merci à Laurent Bourtourault et Martine Genevois (toponymie)

Merci à Huguette Réthy et Joseph Forêt (calèche)

Merci à Daniel Crucière (Dégustation aveugle et calèche)

Merci à Culture et Traditions (animations enfants) et Loisirs et Détente (prêt de vaisselle)

Merci à Anne Prost-Cossio et Vezio Cossio pour... tout !

Bravo à Monique, Marine, Léonie, Catherine, Maryse, Eliane, Jocelyne, Fredy, Claudine, Josiane, Janine, Ann, Michèle, Sandra, Nausicaa, Annette, Armelle, Alain, Bernard, Bertrand, Guy, Michel, Patrick, Philippe, Serge et aux conteuses : Anne, Marie, Fabienne et Sylvie

Merci aux "Rondes de nuit" pour le prêt des costumes

Et merci à tous ceux qui se sont mobilisés d'une façon ou d'une autre !


14 juillet - Bienvenue aux nouveaux habitants !

Il y avait foule devant le caveau municipal ce mercredi 14 juillet car, après deux reports successifs dus à la pandémie, la municipalité avait choisi cette date pour enfin accueillir officiellement les nouveaux habitants. Comme le veut cette tradition désormais bien établie, après le discours du maire, la présentation des conseillers municipaux et des associations du village, ils se présentaient les uns après les autres.

Alors, bienvenue à tous ! Dans un savant désordre : Jérôme, Claire, David, Krista, Anne-Sophie, Fabien, Sylvie, Charline, Sylvain, Delphine, Sébastien, Fanny, Elsa, Jean-Marie, Darouni, Jean-Louis, Catherine, Yohann, Amélie, Fabienne, Guillaume, Claire et tous les enfants !

Certains d'entre-eux arrivés il y a déjà deux ans sont déjà connus et très bien intégrés. La plupart se sont déjà présentés sur ce site (Editions de décembre 2020 et janvier 2021) et ces textes ont été publiés dans notre bulletin annuel.

Cette formule a été appréciée et nous invitons bien sûr les nouveaux arrivés à nous communiquer une petite contribution accompagnée d'une photo.


14 juillet - Inauguration de la "Guinguette des boules" 

Après l'accueil des nouveaux, il était temps d'inaugurer officiellement la nouvelle "Guinguette des boules" terminée depuis l'année dernière mais pas encore utilisée pour les traditionnels concours de boules qu'organise "Loisirs et Détente".

Jacky Gaudillière était un président heureux de pouvoir enfin dévoiler le nom bouliste et bacchique de ce bâtiment "Au Tir...  Bouchon" dont la construction a été un défi rendu possible par le produit de la vente de la maison Pargaud (à Culles-Initiatives), le travail des bénévoles et surtout la compétence de l'un d'entre-eux, Gilles, qui s'est fortement impliqué dans le projet.

Un bel équipement que Loisirs et Détente se propose de mettre à disposition des autres associations du village quand elles en auront besoin.

Autre annonce : En plus des concours de l'été, l'association proposera des parties ouvertes à tous chaque mardi après-midi.

En attendant... c'était l'heure de l'apéritif ! Il a réuni tous les participants qui profitaient que la pluie annoncée avait pris du retard et laissé un répit pour grignoter tranquillement les amuse-gueules roboratifs qui avaient été préparés.

Avec Jacky et Gilles, le maire, Michel Duchamp, coupe le ruban traditionnel avant de dévoiler la façade décorée du bâtiment 


14 juillet - Fête des enfants

La météo plus que maussade du 14 juillet n'a pas empêché les participants de la fête des enfants, organisée par Culture et traditions, de passer un moment convivial et festif.

Les plus valeureux ont bravé la pluie incessante pour pêcher, encadrés par deux moniteurs hors pair, Clément et Jean Marie. Contre toute attente, la pêche était plutôt bonne, les poissons étant stimulés par la pluie, les prises furent nombreuses.

Grâce au chapiteau dressé de Culles Initiatives, d'autres enfants ont pu jouer à l'abri, dans la bonne humeur, à différents jeux : twister géant, chamboule tout, memory sur l'eau, pêche aux canards...

Pour se réchauffer, la vente de crêpes était la bienvenue et a été un succès tant l'après-midi que le soir. Un goûter a été offert aux enfants.

L'après-midi s'est terminé par la présentation par Monsieur le Maire du projet sur l'eau qui va baliser toute cette nouvelle année scolaire. Sans oublier le tirage de la tombola, dont les nombreux lots ont ravi les gagnants. Une belle somme d'argent a été ainsi récoltée qui permettra le financement d'une partie de ce projet. Nous tenons encore à remercier tous les participants et tous nos généreux donateurs de lots.

Compte tenu des mauvaises conditions météo, les contes sur l'eau de Francine Vidal ont été annulés, et le feu d'artifice sera reporté ultérieurement dans l'année.

A noter le prochain rendez-vous : sortie aux lacs de Laives le dimanche 5 septembre sur réservation.

Association Culture et Traditions


Concours de boules... c'est reparti !

Le dimanche 18 juillet, les places étaient chères pour se garer dans le haut du village !!! En effet, après une année d'interruption c'était le retour des concours de boules organisés par Loisirs et Détente et le public était au rendez-vous puisque 38 triplettes ont été inscrites avec une grande affluence à la nouvelle guinguette qui trouvait enfin sa raison d'être.

Mais le record (42 triplettes !) risque de tenir encore un certain temps puisque, pour les rendez-vous suivants, le passe-sanitaire devra être présenté pour s'inscrire.

Le prochain concours est le dimanche 8 août et sera l'occasion du déjeuner traditionnel (inscription conseillée au 06 14 13 60 90).


Rénovation du circuit Géorama

Grâce au soutien du Crédit Agricole, la première partie de la rénovation de Géorama a pu être effectuée courant juillet. Il s'agissait de remplacer certains panneaux et de recouvrir les autres d'adhésifs imprimés avec la nouvelle version des visuels intégrant quelques corrections et le logo de notre nouveau partenaire.

Mais ce n'est que le début, la phase la plus urgente après quatre années d'exposition aux intempéries et au soleil.

Pour la deuxième phase, nous allons solliciter le soutien des premiers partenaires pour participer au financement des panneaux destinés aux enfants, la création d'un document pédagogique pour les visites de classes, la production d'une visite audio-guidée, la publication d'un "fasciCulles" d'une centaine de pages et peut être la création d'une version sous forme d'exposition itinérante qui pourrait circuler dans d'autres villages de la Côte chalonnaise ou le long de la voie verte. Les idées ne manquent pas !


Vendredi 13 août : Un rendez-vous à ne pas manquer !

En octobre dernier, nous avions eu la visite du professeur Harald Floss de l'Université de Tübingen, en Allemagne (voir édition n°72). Depuis 20 ans, il dirige des fouilles archéologiques en Bourgogne et l'un de ses doctorants s'intéresse à la grotte de Culles.

 

Sans que ce soit prévu, nous avions eu droit à un exposé passionnant sur la collection de silex taillés que l'on peut voir à la mairie.

 

Le professeur Floss a accepté de revenir à Culles pour partager ses connaissances avec un public plus large. Cette causerie aura pour thème la préhistoire à Culles et aux alentours.

 

Vendredi 13 août à 10h

Inscription indispensable en appelant le 06 14 26 86 56

 


Trésors de nos greniers

Pour créer l'exposition sur la Société Saint-Vincent de Culles, nous nous sommes appuyés sur les archives mises à disposition par Jean-Pierre Revel. Depuis Bernard Veaux a retrouvé dans ses archives ce courrier de sa mère qui retrace fidèlement le déroulement de l'édition de 1966 qui avait revêtu un caractère particulier (voir le compte-rendu du spectacle "Bon Saint Vincent").



 

De la part d'Albert et Paulette

Après le décès d'Albert Bellem en avril (voir édition 79), sa femme ne lui a pas survécu longtemps puisque Paulette (née Lonjaret), native de Culles, est décédée le 12 juillet. Elle a été inhumée au cimetière du village auprès de son mari.

Nos pensées amicales vont à leur neveu qui nous a transmis des documents qu'ils possédaient et auront leur place dans les archives de Culles-Initiatives.

 

A côté de l'article du JSL sur la fermeture de l'école et un rappel du fameux voyage au Danemark organisé par Carmen Perrin, l'institutrice, une photo de la Mélanie Taillard aux côtés de son mari en tenue militaire.


Rendons à César à Emile !

Dans le spectacle de la fête du dimanche 25 juillet, figuraient de nombreux personnages qui avaient participé, voire initié, la Saint-Vincent tournante de 1966.

Parmi eux, un "Sénateur Maire". Les spectateurs pensaient naturellement qu'il s'agissait du maire de Culles... C'était en fait de celui de Buxy, ami de M. Laboulaye, M. Legros.

Le maire de Culles avait été oublié involontairement lors de cette "reconstitution" qui ne se voulait pas fidèlement historique.

Mais l'absence d'Emile Peythieu n'a pas échappé à l'attention de sa fille Annie, présente dans le public, qui savait bien que son père n'était pas sénateur !

Décédé en 2014 à l'âge vénérable de 104 ans, Emile Peythieu était effectivement maire en 1966 puisqu'après avoir été élu conseiller municipal dès la Libération, il fut maire de 1959 à 1971.

C'était une personnalité exceptionnelle. Même après le décès de sa femme Emma en 1998, il continua à vivre chez lui en autonomie. Doté d'une mémoire étonnante, il resta intéressé par la vie de son village jusqu'à ses derniers jours, partageant volontiers ses connaissances.

Pour lire le texte rédigé par Monique Desmartes, alors maire, pour rendre hommage à Emile Peythieu lors de son centenaire cliquez ici.


Recenser les cadoles ! (suite)

Après la "cadole à Charolles", c'est une autre calode "moderne" qui retient notre attention ce mois-ci. Elle partage avec sa voisine "la cadole à Connord" le même matériau dont nous parlerons le mois prochain.

En attendant, savez-vous situer la "cadole à Symphorien" ?

Voici ses coordonnées géographiques : 

Latitude : 46,65418 (46° 39′ 15,04″ N)

Longitude : 4,66041 (4° 39′ 37,48″ E)

 

Balade des cadoles #2

Après celle du 14 juin, nous vous proposons une deuxième promenade sur ce thème.
Rendez-vous à la Maison des Initiatives le lundi 16 août à 14h.

La publication de l'article de Bernard Veaux sur le thème des cadoles est encore repoussée au mois prochain !


Opération entretien dans la carrière d'escalade

Dans l'ancienne carrière située sur les hauts de Culles-les-Roches ont été tracées de nombreuses voies d'escalade équipées de pitons pour fixer mousquetons et cordes d'assurance et de rappel. Cette falaise est très fréquentée et de nombreux scolaires viennent ici faire leurs premiers pas, bien encordés.

Le site dépend de la Fédération française de la montagne et de l'escalade, représentée en Saône-et-Loire par un comité territorial. Ce comité assure, entre autres charges, l'entretien des falaises dédiées à l'escalade. Le département compte 12 sites à conserver en bon état.

 

Une opération de remise en forme a eu lieu dans notre village le 4 juillet dernier, dans le cadre d'un contrat d'entretien signé entre la fédération et la mairie. 

Une quinzaine de personne venant des quatre coins du département ont pris possession du lieu et commencé par une auscultation de la roche pour prévenir d'éventuels chutes de pierres causées par les intempéries. L'entretien comprend la tonte des herbes folles, la taille de la végétation envahissante et le remplacement des points d'ancrage et des chaînes d'accrochage usagés. A Culles, de nouveaux relais ont été créés pour faciliter la pratique des débutants et des enfants.

La bonne volonté ne suffit pas pour faire partie de ce groupe d'intervention : cela s'apprend lors de stages proposés par la Fédération. Dans les bagages des intervenants, disqueuses, visseuses, perceuses, toute une quincaillerie spécialisée... Et de quoi affronter une météo un peu "folle dingue" ce jour là ! 

"Malgré l'ouverture de salles escalades et de murs dans les gymnase, grimper au grand air garde son charme, il n'y a pas de concurrence pour passer d'un milieu aseptisé à un milieu naturel" précisait un cadre qui regrette "Malheureusement le département, en tenant compte du ratio superficie/ démographie, est en carence d'équipement".

Cette journée a été aussi l'occasion de faire de la formation auprès d'enseignants et d'équipeurs en parois. 

Ninette Gressard


Made in Culles

Histoire de sourire, ce tee-shirt avec passe-sanitaire intégré, sera très utile pour aller au cinéma, au restaurant ou prendre le train !

Pollution dans le Mardéchon !

Des truites mortes, des dépôts suspects... notre petit ruisseau a connu un épisode fâcheux qui est l'occasion de rappeler que rien ne doit être jeté ou ruisseler dans ce petit ruisseau qui abrite une riche diversité animale et végétale qui se voit ou reste plus discrète mais doit être respectée !

Après l'épisode des truites mortes, à plusieurs reprises début août, le Mardéchon a pris cette teinte pour le moins "chelou"... en tous cas pas naturelle !


◄ Le logo du trail prend vie !

Rencontre surprenante dans un village savoyard :

La version vivante du logo des Cullomètres.

Forme, couleur... tout est respecté. Et c'est encore mieux quand on le voit bouger !

Si tout va bien, la prochaine édition des "Cullomètres" aura lieu le dimanche 24 avril 2022



Photo du mois

Merci à Andrée Karpoff pour ces rayons de soleil !