Edition août 2020 - n°70                                                                                                                                  Prochaine édition début septembre 2020


Succès de "Destination Vacances" 2020

 

Il flottait un air de prudence sanitaire (Covid oblige !) et pourtant l’édition 2020 de Destination Vacances a été une réussite. Mais il flottait surtout un air de convivialité et l’esprit du vin accompagnait la plupart des animations annoncées sur le thème « De vigne en vin ».

L’esprit du vin* éclaboussait sous la plume de Colette et constituait le cœur de la ravissante exposition qui accueillait les visiteurs autour de l’imposant pressoir.

L’esprit du vin, qui naît du sol, était présent dans la balade géologique conduite par André Lavarde.

L’esprit du vin se devinait dans les petits objets fabriqués en bouchons de liège  par les enfants des ateliers créatifs encadrés par Emmanuelle, Véronique et Céline.

L’esprit du vin était, bien sûr, dans le verre partagé avec les élus venus présider l’inauguration de cette quatrième édition de nos animations estivales.

L’esprit du vin était surtout le leitmotiv de chacune des deux balades théâtralisées par Anne Cossio qui ont guidé les participants, par petits groupes, vers quatre lieux de prestations. Là, ils purent s’émerveiller de contes, se délecter de quelques lettres, s’imprégner de poésie, ou découvrir la vie simple mais gaie de ce village d’après-guerre, pleine d’imprévus et d’anecdotes.

Il fallait un peu plus d’imagination pour déceler l’esprit du vin dans les balades en calèche conduites par Joseph et Daniel, le carnet de voyage sur la Laponie, les démonstrations d'acrobatie et de jonglage.
Mais on retrouvait l’esprit du vin en soirée avec, pour commencer l’hommage à Bernard Veaux, la projection d'un film qui figurait dans ses archives et montre les vendanges à Culles en 1949 ! 

Quoi qu’il en soit, la participation régulière et nombreuse à chacune des animations proposées est une belle récompense pour les organisateurs de l’événement. Merci donc à tous ceux qui ont contribué à ce succès et à ces moments chaleureux partagés après la solitude sociale imposée par la pandémie.

Monique Desmartes

 

* L'alcool doit être consommé avec modération bien sûr


Merci à nos partenaires institutionnels : la mairie de Culles-les-Roches, la Communauté de Communes Sud Côte Chalonnaise et le département de Saône-et-Loire.

Merci à Anne Prost-Cossio et Vezio Cossio.

Merci aux photographes qui nous ont transmis leurs clichés :

Jean-Louis Fau, Jérôme Pacquaut, Ninette Gressard, David Watson, Fredy Pernin.

Merci à André Lavarde, pour la balade botanique,  à Véronique Julien, Emmanuelle Grataloup, Céline Charrier et Andrée Karpoff pour les animations enfants.

Merci à la cave des vignerons de Buxy pour les deux magnums et à Laurent Bourtoutault pour la participation en bouteilles.

Merci à la famille Merle pour les animations circassiennes.

Merci à l'association A ciel Ouvert (exposition Colette).

Merci aux "Rondes de nuit" pour le prêt des costumes.

Merci à Fabienne, Marie et Nausicaa pour leur participation aux balades contées.

Merci à Amaury Revel pour le prêt de la "Mobylette".

Merci à Jacky Lethimonnier pour l'électricité.

Merci à Pizza & Compagnie.

Merci à la famille Bouchacourt pour les films de 1949 et 1976.

Merci à Florian pour le passage dans le pré d'Etelle.

Et merci à tous ceux qui se sont mobilisés !

Destination Vacances 2020

Pour retrouver toutes les photos (non triées) 

Cliquer ici

 

NB Si vous apparaissez sur une photos sans le souhaiter, merci de nous l'indiquer pour que nous la supprimions ou la floutions.



L'inauguration officielle de "Destination Vacances" a eu lieu le jeudi en présence des officiels qui avaient répondu à notre invitation : Michel Duchamp, maire de Culles, Aurélie Boivin, Maire de sassangy et vice-Présidente de la communauté de communes chargée des sports et de la Culture, et Dominique Lanoiselet, maire de Buxy et conseillère départementale.

Une lecture de textes de Colette devant les panneaux d'exposition accompagnait cette cérémonie avant le partage du verre de l'amitié.

Animations enfants
Emmanuelle, Véronique, Céline, Andrée ont été formidables de créativité. Les enfants – une grosse quinzaine – ont été captivés, surpris, enchantés, enthousiasmés par les ateliers proposés par Culture et Traditions.

Des trucs mis en place avec zéro euros, beaucoup d'imagination, de la récup, de la recherche sur internet, des bouchons, de la peinture du papier et des bouts de ficelle.

Aussi à l'heure de la promenade en calèche, à l'approche du beau cheval attelé à un engin confortable et conduit par un fringant cowboy Cullois, la tentation était là : "Laisser à regrets les jeux pour aller se promener avec Gringo et les parents ?"

Les enfants ont apporté la réponse : "Quand y'a ateliers jeux, y'a pas calèche ! Ou plus tard! Parce qu'avec Culles Initiatives on veut TOUT FAIRE.

Propos recueillis par Ninette pendant cet après-midi formidable.

Première balade contée

Celle-ci se déroulait dans le haut du village pour limiter la distance nécessairement plus longue quand on part depuis l'aire de loisirs.

Cette année nous avions fait le choix d'en faire deux, légèrement différentes.

Pour des raisons sanitaires, les participants étaient réunis en petits groupes qui avaient quatre rendez-vous distincts.

Ils étaient accueillis par des guides dont le rôle ne se limiterait pas à distribuer du gel hydro-alcoolique et des conseils pour le respect des distances. Au cours de la promenade théâtralisée, Monique, Marine, Léonie et Serge avaient un rôle à jouer et des explications à donner sur la vie dans le village dans les années 50, avec un lot d'anecdotes utiles ou amusantes.


Conteuses, comédiens, musiciens, figurants... Bravo à :

Monique, Serge, Marine, Léonie (guides), Catherine, Maryse (Colette), Eliane, Jocelyne (commères), Bernard, Michel, Patrick et Vezio (café Clément), Catherine, Janine, Anne, Andrée, Emmanuelle (lectures), Bertrand (garde-champêtre à Mobylette), Florence, Jacky, Michèle, Sandra, Véronique, Alexis, Guillaume, Solène et Nausicaa (mariage), Anne, Fabienne, Marie (conteuses).


Kermesse Rétro
On l'avait annoncée et on aurait bien aimé la mettre sur pied. En plus des jeux en bois anciens (grenouille, pass-trap et autres billards hollandais, nous avions retrouvé des jeux de massacre ou d'adresse proposés lors d'anciennes éditions de la fête et même ce "Tir des sports" que nous pensions restaurer. "Dougy" méritait bien de retrouver sa tête !

Mais nous avons finalement renoncé devant la perspective de devoir désinfecter boules, balles, palets entre chaque utilisateur !

Ce sera pour l'année prochaine ! (espérons le !)

Gringo le Mexicain

Joseph et Huguette sont des fidèles de Destination Vacances où depuis plusieurs années ils assurent des balades en calèche au profit de l'association L'arc-en-Sils avec leur cheval auxois "Unique", un jour sur deux.

 

Cette année, un nouveau cheval a assuré l'alternance et Gringo a conquis les visiteurs.

"Gringo" parce que son papa s'appelait Mexique est

un comtois de 4 ans. C'est sa deuxième année de "travail"

à la calèche, un bon exercice pour bien se muscler d'après

son driver Daniel Crucière. Prochainement il ira griffer les

vignes.

D'origine du Haut Doubs, l'animal à la robe bai et aux crins de couleur clair est résistant. Il est au pré tout l'année et même par grand froid et neige, il préfère le grand air au confort abrité du box mis à sa disposition.

Janine Gressard

Informations sur L'arc-en-Sils : cliquer ici 

Rôles de composition

Lors des balades théâtralisées, le parcours entre les différents lieux était jalonné de saynètes humoristiques ou surprenantes qui ont permis de rencontrer Jocelyne, Eliane et Bertrand dans des situations inhabituelles : Drôles de lessives ou arrivée surprise en Mobylette.

Vin et littérature

En lien avec l'exposition "Colette et le vin" présentée à l'aire de loisirs, un rendez-vous avec l'écrivain était proposé lors des balades contées avec une lecture d'extraits de livres et de lettres. 

"J'ai été très bien élevée. Pour preuve première d'une affirmation aussi catégorique, je dirais que je n'avais pas plus de trois ans lorsque mon père me donna à boire un plein verre à liqueur d'un vin mordoré, envoyé de son Midi natal : le muscat de Frontignan."

Ainsi commencent les textes de l'écrivaine lus à deux voix par Maryse et Catherine.

Visa pour l'aventure - Laponie

Après le tour du monde en tandem d'Emmanuelle et Alexis, cette année, la projection "Carnet de voyage" était l'occasion de suivre un groupe de jeunes partis en Laponie en 1978 pour découvrir "le peuple du renne" à l'extrême nord de la Norvège.
Un périple de près de 10 000 km à huit dans un J7 qui donnait envie de repartir ! (peut-être pas en J7 !)


Fête champêtre

La traditionnelle "fête du village" venait conclure ces journée d'animation. Le programme avait été réduit par rapport aux années précédentes mais l'ambiance était là ! En fin d'après-midi, à l'appel du garde-champêtre et son tambour, les groupes se formaient pour la deuxième balade contée qui allait se dérouler dans le bas du village. Après une étape musicale à la guinguette, les groupes commençaient par la descente dans le pré d'Etelle avant de suivre le Mardéchon puis rejoignaient Florette avant une dernière étape dans la  cour d'Uxelles et le retour vers l'aire de loisirs pour le final du banquet de mariage.

Un document passionnant !

Dimanche soir, après la "pizza partie" qui permettait de répartir des tables sur toute l'aire de loisirs, la soirée a commencé par la projection du film tourné en 1949 par Jules Bouchacourt qui présente le travail de la vigne et les vendanges à Culles.

Il comporte une séquence montrant la Cavalcade de Saint-Boil, ses chars, ses grosses têtes, ses fanfares, ses reines et une foule qu'on peine à imaginer aujourd'hui.

Cette partie en noir et blanc au format 9,5 mm était suivie par des images tournées en 1976 avec à nouveau l'animation du quai des vendanges puis des vues du village il y a près d'un demi-siècle, les concours de boules alors dans le bas du village et enfin, une séquence consacrée à Gaçouillon, le char emblématique construit par Maurice Veaux et qui fit, de nombreuses années, la joie des petits... et des plus grands.

Des images intéressantes mais aussi émouvantes avec la présence sur l'écran de nombreux anciens disparus depuis maintenant longtemps. Ce film sera accessible sur Internet lors de la parution de la prochaine édition en septembre.

Coup de chapeau... à Bernard Veaux !

Cette quatrième édition s'est terminée par un hommage à Bernard Veaux qui a surpris l'intéressé !

En effet, nous lui avions demandé de partager ses souvenirs d'enfance à Culles quand il avait une dizaine d'années. Cette causerie très intéressante a été pour lui l'occasion d'évoquer les habitants et la vie quotidienne à Culles au début des années 50.

Ensuite, après la projection de photos qui illustraient son implication dans la vie du village depuis... toujours , Bertrand Brocard, qui lui a succédé à la présidence de notre association, lisait quelques témoignages parvenus par courrier et saluait l'engagement de notre "Président d'honneur" pour animer notre association, motiver les troupes, apporter ses idées et son énergie au service du village qui l'a vu naître et pour lequel il a conservé depuis son plus jeune âge, ce qu'il appelle "une passion amoureuse".

C'est avec ce coup de chapeau, une chanson reprise par tous "parce qu'il le veaux bien" et un ban bourguignon en son honneur, que s'est terminée la fête traditionnelle du village.


Pendant ce mois de juillet...

 Les jeunes au travail !

Comme chaque année, la municipalité a embauché les jeunes (Anouk, Noa et Lison et Etienne) de plus de 16 ans pour participer aux travaux d'entretien sous la direction de Philippe Bernard qui les encadre avec pédagogie et bienveillance. 

Au lavoir des Ouches, profitant de l'assèchement du Mardéchon, Philippe d'un côté et Robert Pernin de l'autre se sont attaqués au creusement du passage sous la route presque complètement bouché par les dépôts calcaires. Il a fallu 4 matinées de travail au marteau-piqueur pour parvenir à dégager la canalisation.


Culles : un village qui a du relief ! (suite)

Le projet de maquette du village en relief avance avec différents tests techniques pour parvenir au meilleur résultat.
Sur la photo un essai de projection vidéo sur un bloc test. Ce système permettra de visualiser différents informations "à la demande" : Vue aérienne, géologie, cultures, etc... Affaire à suivre. 

Cinq personnes, avec des compétences variées, sont déjà partie prenantes dans cette opération "Culles 3D".
Vous pouvez rejoindre ce groupe en appelant Bertrand au 06 14 26 86 56

Annexe de la Maison des initiatives

Les travaux de restauration de "La forge" ont commencé par la suppression des enduits plâtreux existants (Gilles et Bertrand) et le creusement des joints pour préparer les murs avant l'intervention de l'entreprise Barba. Cette première étape précédait les travaux d'isolation et de plâtrerie-peinture réalisés en août dans l'autre bâtiment en commençant par le grenier. 

Si le cœur vous en dit... venez nous rejoindre pour mettre la main à la pâte ! Horaires adaptables et bonne ambiance garantie !


Vide maison ? Ca se précise !

La réunion convoquée le 9 juillet a eu beaucoup de succès avec la participation de plus de 20 personnes et confirmé l'intérêt de nombreux habitants pour mettre sur pied un vide-maison collectif.

Compte-tenu de la situation sanitaire, et du calendrier, la date envisagée serait fin juin 2021.
De nombreuses idées ont été notées et on se dirige vers une formule originale qui serait d'organiser cet événement en "nocturne". Enfin, vu la longueur du jour à cette période ce serait plutôt en soirée, une fois passé les heures les plus chaudes.

Il reste encore de nombreux points à régler mais le dossier progresse !

Un compte-rendu de la réunion sera bientôt envoyé aux personnes présentes à la réunion.

 

Si vous n'avez pas pu participer, ni manifesté déjà votre intérêt, il est encore temps de le faire en envoyant un mail à culles-initiatives@culles-les-roches.com


Attention trav'eau (suite !)

Les travaux de remplacement des canalisations d'eau continuent avec leur lot de désagréments inévitables. Les ouvriers de l'entreprise ont compris pourquoi le village s'appelle "Culles-les-Roches" et pas "Culles-sur-sable" ! Certains jours la tranchée a avancé de moins d'un mètre et il a fallu un engin spécial pour briser une veine de rochers particulièrement résistante !


Les conférences de la SEHN reprennent

 

A saint-Gengoux, la SEHN (Société d'études historiques et naturelles) a repris ses activités.

Plusieurs conférences ont été reportées à l’année prochaine, mais le cycle a recommencé en appliquant les consignes sanitaires : écartement des sièges et port du masque obligatoire.

Après Hélène Mondange qui a raconté en juillet « Une journée d’angoisse à Saint-Gengoux-le-Royal, le mardy 21 may 1471 », le samedi 8 août (16 h, au foyer rural de Saint-Gengoux), ce sera

Gilles Valentin-Smith qui présentera ses recherches concernant les réseaux hydrologiques locaux et l'ouvrage qu'il a réalisé (vente et dédicace sur place).

Certaines particularités de Culles-les-Roches y seront évoquées.


Photo du mois

Quand le ciel s'empourpre, un soir, au-dessus de Florette.