Édition décembre 2018 - n° 49                                                                                                                            Prochaine édition en janvier 2019

Ça coule de source !

A la mi-novembre, l'hiver a montré le bout de son nez avec quelques flocons. Juste de quoi créer un écrin éphémère pour cette rose... pas encore de Noël.

Les récentes précipitations ont permis au niveau des nappes phréatiques de remonter et alimenter les sources asséchées.

 

Au moment où nous réfléchissons aux différentes déclinaisons du thème que nous avons choisi pour 2019 "L'eau sous toutes ses formes", c'est un plaisir de voir le lavoir de la Coire bien rempli et d'entendre à nouveau le bruit apaisant du Mardéchon.

 

Notre programme d'activité sera annoncé en début d'année, lors de la publication du numéro 72 de notre bulletin annuel mais, sans attendre, notez sur votre agenda nos deux premiers rendez-vous :

la quatrième édition de "Contes & Soupes" le samedi 19 janvier et notre première"balade au crépus-Culles" le samedi 16 février.

 

La photo de droite est l'occasion de souhaiter la bienvenue à Claude et Isabelle Boileau qui ont acheté la maison de M. et Mme Chabas derrière le lavoir des Ouches. Ainsi qu'à Lola Lemenu et Gwénaël Ducé qui habitent dorénavant dans l'ancienne maison de M. Beauné à l'entrée du village.

 

Parmi les habitants récents du village, Cécile Rebillard et Marcello Barba se sont mariés samedi 1er décembre à la mairie de Culles.

Nous leur adressons tous nos vœux de bonheur.

L'équipe de Culles-Initiatives



Au sommaire de cette 49ème édition :

  • Chasse au trésor d'Halloween
  • Botanique
  • Commémoration 14/18 
  • Moteur... Action !
  • Saute-Moutons 

 

  • Portes-Ouvertes vigneronnes
  • Coup de balai
  • Trésors de nos greniers
  • Objet-Mystère #2
  • Vie des associations

 

  • Soleil Citoyen
  • Agenda : Rendez-vous de décembre
  • Photo du mois
  • Moteur de recherche


Chasse au trésor d'Halloween

Cette année, le samedi 3 novembre, l'association Culture et traditions a fêté Halloween d'une manière un peu différente.

Au lieu de défiler dans le village et de venir sonner aux portes pour quémander leurs bonbons, les enfants, invités à venir déguisés avec un copain, devaient résoudre différentes énigmes et suivre la piste pour trouver le coffre-fort contenant les bonbons.

Un jeu qui a plu à la vingtaine d'enfants présents. Les festivités se sont terminées au caveau par un goûter dansant.



Botanique

Le mois dernier nous montrions cet arbre photographié dans le bas du village et posions la question "Mais de quel arbre s'agit-il ?". Ce n'était pas un jeu et nous n'avions pas la solution... contrairement à deux de nos lecteurs, Pierre et Gilles, qui nous ont rapidement apporté la réponse : il s'agit du févier d'Amérique (Gleditsia triacanthos) qui est appelé également févier épineux, févier à trois épines, févier à trois pointes, carouge à miel ou épine du Christ.

 

Wikipédia (lien) nous apprend que c'est une espèce de plantes dicotylédones de la famille des Fabaceae (légumineuses), sous-famille des Caesalpinioideae, originaire de l'est de l’Amérique du Nord. Ce sont des arbres de grande taille, épineux, à feuilles caduques.


Commémoration 14-18

A Culles, la cérémonie du 11 novembre a été une fois de plus un temps fort dans la vie de la commune.

Après le discours bien senti de Michel Duchamp, les chants et les textes des jeunes pour célébrer la paix, la pose de leur farandole de dessins "d'enfants du monde se donnant la main" sur le monument aux morts, tous les participants se sont retrouvés au caveau.
Après le verre de l'amitié, les conversations se sont prolongées longuement sous un soleil inattendu.

Discours de Michel Duchamp, maire de Culles

A la onzième heure du onzième jour du onzième mois de cette année 1918 des milliers de clairons sonnent le cessez-le-feu de la première guerre mondiale.

Peu à peu, les soldats, encore abasourdis, sortent des tranchées…. A Paris, dans les capitales alliées, des milliers de civils en liesse envahissent les rues.

Dans les 36 000 communes françaises, du moins celles qui n’ont pas été détruites par les combats, les cloches sonnent à toute volée…

Ce jour-là chacun exprime en quelque sorte sa gratitude d’être en vie et de pourvoir rentrer chez soi…

Mais c’est une sombre victoire baignée de sang…La guerre a fait 10 millions de morts.

Tant de familles sont endeuillées qu’il est impossible de parler de célébration.

Le goût des cendres fait qu’on ne célèbre pas la première guerre mondiale, on la commémore…

Cet Armistice tant espéré offrira le temps du soulagement et l’occasion d’un retour progressif à une vie normale…

Les hommes sont peu à peu rentrés chez eux, découvrant des familles marquées par ce long conflit, parfois profondément transformées…

Retrouvant leur vie de couple et de famille, les vétérans de la Grande Guerre ont dû reconquérir un quotidien mis à mal par la mobilisation, la violence et la séparation prolongée. Ce retour a été souvent douloureux et parfois impossible, tout particulièrement pour ceux qui avaient subi d’importants traumatismes. Les vétérans ont retrouvé les femmes qui, dans les fermes, les usines, ou les hôpitaux, ont montré leur capacité à prendre toute leur place dans la marche du monde, ouvrant la voie à une évolution sociale qui devra malheureusement attendre encore une trentaine d’années avant de se concrétiser…

En fait, rien, ni personne, ne sort indemne d’une telle épreuve…

L’armistice signé le 11 novembre 1918 entre les Alliés et l’Allemagne marque la fin de quatre longues années de guerre, d’une guerre qui a mobilisé des puissances extérieures à l’Europe, d’une guerre qui a impliqué toute la société, qui s’est appuyée sur la mobilisation industrielle, la propagande, la mise en place d ’une véritable culture de guerre.

A bien des égards, ce conflit est à l’origine de bouleversements sociaux, culturels, économiques et politiques majeurs et marque le début d’une nouvelle histoire.

Cette nouvelle histoire pouvait-elle tirer le meilleur parti de cette douloureuse expérience et être plus belle que la précédente ? Cette nouvelle histoire pouvait-elle fonder les conditions d’une Paix durable entre les Peuples et les Nations ?

Mais la Paix est exigeante… Elle se nourrit de beaucoup de tolérance, du refus des nationalismes et du repli sur soi, du respect des différences. Elle exige la Solidarité et toutes formes de coopération…

Mais, dès 1919, et notamment à l’occasion du Traité de Versailles, de désastreuses décisions ont été prises qui ont ruiné tout espoir de Paix, faisant dès lors le lit de la seconde guerre mondiale 20 ans plus tard…

N’était-il pas alors possible d’écouter la voix des militants de la Paix, des Utopistes du 19ème et du début du 20ème siècle ?

Ainsi Victor Hugo qui déclarait lors du Congrès de la Paix en 1849 à Paris

"Un jour viendra où vous France, vous Russie, vous Italie, vous Angleterre, vous Allemagne, vous toutes, nations du continent, sans perdre vos qualités distinctes et votre glorieuse individualité, vous vous fondrez étroitement dans une unité supérieure, et vous constituerez la fraternité européenne".

 

Michel Duchamp, Maire



Moteur... Action !

La mairie et l’association « Culture et Traditions » ont eu l’idée de rassembler les jeunes de 10 à 15 ans dans un projet commun. Ainsi, le samedi 1er septembre 2018 s’est déroulée la réunion de départ avec la présence de peu de jeunes concernés. Peut-être que le mot « projet » était-il trop vague pour imaginer ce que cela pouvait être… ? Cependant, ce jour-là, le petit groupe a réfléchi sur la nature et la structure du projet. Après quarante-cinq minutes de recherche d’idées potentiellement réalisables et pouvant intéresser un plus grand nombre de jeunes cullois, il a été décidé de créer un film de A à Z ! L’idée a été soumise au maire, à la présidente de l’association ainsi qu’aux différents adultes présents et a remporté l’unanimité. Donc le projet allait pouvoir démarrer ! Il suffisait juste de réunir davantage de jeunes ! L’écriture d’une lettre à l’attention des 9 à 15 ans, cette fois-ci, a été nécessaire. Dans celle-ci, on incitait les jeunes à venir découvrir le projet sans entrer dans les détails dans un premier temps. Ensuite, ils étaient tous conviés à une nouvelle réunion. Cette fois-ci, l’idée a dû susciter la curiosité d’un nombre conséquent car l’effectif en deux semaines a quasiment été multiplié par cinq ! Lors de ces deux heures, une présentation globale du projet a été faite puis, devant l’enthousiasme général, la trame (ne dévoilons rien pour l'instant !) a commencé à être mise en place. Chacun a pu partager ses idées, ce qui a permis de concrétiser peu à peu le projet. Ensuite, un rendez-vous bimensuel a été proposé : le groupe se rassemblera deux samedis par mois à 10h à la mairie dès le 19 janvier 2019 avec, espérons-le, la même envie d’atteindre l’objectif fixé : un film projeté pour l’arbre de Noël 2019 !

Marine Pernin


Saute-moutons !

Le vendredi de la Toussaint, certains villageois n’étaient pas loin de jouer à saute-moutons avec le troupeau du berger Walter…

Impressionné par les réactions positives des villageois depuis son arrivée sur la chaume et principalement  lors de l’incident des brebis égarées dans les jardins des cullois début octobre (voir l’édition du mois de novembre), il a proposé à ceux qui le souhaitaient de venir découvrir son troupeau et son travail.

Le 2 novembre, une quinzaine de personnes l'ont rencontré accompagné de sa femme Emeline, de Gypsie la chienne de berger Border Collie, très affectueuse et qui  accomplit son travail avec dynamisme et gaieté, et enfin du patou gardien du troupeau. C’est avec une certaine admiration que nous avons vu le troupeau en liberté s’avancer en masse vers nous. Quelques centaines de moutons (environ 350) qui viennent vous observer puis vous encercler progressivement, on ne voit pas cela tous les jours ! Le tout accompagné des jolis tintements des cloches qui, dixit notre berger, ne sont pas là pour le folklore, mais bien pour permettre aux brebis de cultiver leur instinct grégaire et de rester en troupeau sans se disperser ; de plus les agneaux bercés par ce son durant cinq mois dans le ventre de leur mère, reconnaîtront facilement celle-ci après sa naissance.

 

Faute d’avoir pu jouer à saute-mouton, nous aurons au moins  pu caresser l’une des brebis du troupeau, la seule à se laisser approcher car Walter et sa famille l'ont élevée au biberon. Les autres s’enfuient dès que nous nous rapprochons d’elles !

Nous avons eu la chance d’observer également la dizaine de béliers qui sont présents avec le troupeau uniquement quelques semaines par an. Leur travail se résume à cette période… Ils doivent être en forme, leur objectif étant de féconder le plus de brebis possible durant ce laps de temps ! Et hop une croix peinte sur le dos de la brebis prise par le bélier pour laisser la chance aux autres au prochain tour…

Après ce dur labeur, ces messieurs pourront profiter d’un long repos au chaud dans leur Bergerie à Sainte Hélène. 

En fin d’année débute la période de gestation, pendant laquelle les brebis migrent en camion vers Narbonne pour profiter de la bonne herbe des garrigues. En alternant entre leurs prés à Sainte Hélène, la chaume du Culles-les-Roches et les garrigues, nos bergers favorisent ainsi une alimentation à l’herbe fraîche tout au long de l’année !

Au printemps, à la saison de l’agnelage, le troupeau reviendra dans notre région pour mettre bas. Après quelques mois passés au pis de leur mère, les agneaux seront alors vendus ou transformés pour la consommation…

Les brebis ont une double mission, mettre bas et élever leur petits, mais aussi fournir la laine que les bergers utilisent et transforment après la tonte annuelle : un vrai sport ! Emeline attrape les moutons, et Walter les tond !

Souvent Walter dort auprès de son troupeau pour veiller sur lui, un petit cabanon transportable lui sert d’abri pour la nuit. N'oublions pas l’omniprésence du chien patou, élevé dès son plus jeune âge au sein du troupeau pour devenir leur protecteur face aux prédateurs : les chiens errants,  les renards et les blaireaux qui s’attaquent aux agneaux, et les corbeaux qui piquent les yeux des petits avec leurs becs.

Le berger a tenté de nous rassurer quant à une éventuelle promenade proche de la chaume quand le troupeau et le patou sont présents dans la zone : "Oui vous pouvez vous promenez sur la roche en présence du troupeau mais en respectant certains comportements et certaines consignes”.

Parmi elles : ne pas se promener avec son chien dans cette zone, ne pas avoir de bâton (perçu comme une menace par le chien) ou le cacher derrière son dos, passer à distance du troupeau, rester calme, s'abstenir de gestes ou de regards envers le patou, annoncer sa présence en disant à haute voix : ”Est-ce qu’il y a un berger dans les parages ?”. S’il est présent il se fera une joie de venir à votre rencontre et de vous guider pour éviter les grognements du patou.

Une bande dessinée explique de façon ludique les comportements à adopter en balade et la raison de la présence du patou.

On peut la télécharger en cliquant ici.

Nous remercions Walter et son épouse pour le temps qu’ils nous ont consacré et pour toutes leurs explications.

Emmanuelle Grataloup

 Plus d’infos sur : http://bergerielessonnailles.e-monsite.com



Portes ouvertes chez nos vignerons...

Novembre : Domaine La Varenne

Le Domaine La varenne a ouvert ses portes samedi 24 novembre pour une dégustation des crus 2017. Les amateurs et amis fidèles ont fait honneur au maître des lieux qui ne ménageait pas ses explications concernant sa production. Deux nouveautés en cave : une pièce « En Manon » pour une parcelle sur Saint-Gengoux et une autre «La Varenne 2018 ».

Il s’agit là de la première récolte de la parcelle plantée par Laurent à ses débuts, sous le cimetière, sur un terrain difficile d’accès et initialement en friche. « C’est ma première récolte, ou du moins ce que les oiseaux et les blaireaux ont bien voulu me laisser » précise ce dernier en souriant !


Décembre : Domaine Le Grégoire

Pour sa part, Pascal Degeurce a choisi le week-end précédent Noël pour faire ses portes-ouvertes.

Il vous donne rendez-vous dans son cuvage (à côté de l'ancienne gare)
samedi 22 et dimanche 23 décembre



Coup de balai à l'aire de loisirs !

Depuis longtemps, nous souhaitons rénover notre guinguette, en particulier l'aménagement intérieur qui n'était plus adapté. Ce meuble, par exemple, était la banque de l'épicerie Veaux, en bas du village. Malgré la nostalgie, il a fallu admettre qu'il avait fait son temps et le 1er décembre, il est parti, avec deux remorques bien chargées, pour être recyclé.

Ces travaux d’aménagements seront poursuivis lors de plusieurs journées de chantier programmées en 2019. Nous inviterons à y participer toutes les associations culloises à qui nous prêtons volontiers cet espace de loisirs pour leurs propres activités. 

 

Les aviez-vous reconnus ?

Le mois dernier, nous vous proposions cette photo ancienne en vous laissant le soin de nommer les protagonistes. Il fallait reconnaître, de gauche à droite, Marie-Thérèse Michel, Bernadette Bouchacourt, André Michel, Pierre Bouchacourt, Alain Bouchacourt et M. Michel. Qui se souvient du nom du cheval ?



Objet-Mystère #2

Après le "Lav-tout"® d'octobre, l'objet mystère de ce mois-ci est tellement facile à découvrir que vous n'aurez pas d'indice pour vous mettre sur la piste.

Sinon de préciser que, lui aussi, a un rapport avec le thème que nous avons choisi cette année pour nos animations.

Et il n'y a rien à gagner... sinon le plaisir de vous creuser les méninges et de mettre à contribution des anciens ou - encore mieux - des anciennes, qui répondront immédiatement qu'il ne s'agit pas d'un dentier pour crocodile. 


Vie des associations - Société de pêche "La Mouille"

Cette année, la pêche dans le ruisseau de « la Mouille » a pu reprendre, après une année de fermeture, avec plus ou moins de succès pour les quelques pêcheurs qui arpentent parfois le cours d’eau. Les adhérents ont toutefois pu constater avec bonheur le retour confirmé des petites truites sauvages, signe que la qualité de l’eau reste satisfaisante.

 

La pêche sera à nouveau ouverte dans la Mouille à partir du 9 mars.
Les cartes de pêche annuelles ou journalières seront délivrées par Clément Racine 06 03 12 07 52.

 

Chaque année, des petits travaux de nettoyage du ruisseau et de ses sentiers sont organisés (« les corvées »), les habitants ou amoureux du ruisseau peuvent s’y joindre. Elles sont ponctuées par un casse-croûte. Les dates seront affichées sur les panneaux d’affichage et sur ce site.

 

L’étang a été vidé et nettoyé. Il est resté à sec plusieurs mois pour permettre la remise en eau sans poisson-chat, espèce qui a mangé les œufs et alevins des autres espèces de poissons. Cet hiver, le plan d’eau sera rempoissonné.

 

En 2019,  la journée pêche gratuite du 14 juillet recommence ! Pour la prochaine édition, nous envisageons de remettre une récompense aux enfants qui participent et l'association s'associera aux animations autour de l'eau.


Soleil Citoyen 71

Portée par une trentaine d’habitants de notre territoire, l’Association « Soleil Citoyen 71 » a été créée en octobre dernier.

Elle a pour objet la production d’électricité photovoltaïque principalement sur toitures.

La Communauté de Communes Sud Côte Chalonnaise est à l’origine de ce projet. Dans le cadre de sa démarche « Territoire à Energie Positive » (TEPOS) des réunions publiques ont été organisées au printemps 2018 sur le thème des initiatives citoyennes en matière  d’énergies renouvelables. Un groupe d’habitants s’est rapidement mobilisé en créant « Soleil Citoyen 71 ». L’association, organisée selon un modèle coopératif, compte initier des projets de production électrique par l’installation de panneaux photovoltaïques.

Bien sûr, comme le rappellent  ses responsables, ce projet  se développera d’autant mieux  s’il bénéficie d’une véritable mobilisation citoyenne, et c’est pourquoi ils invitent de nombreux habitants de notre territoire a venir les rejoindre.

Contact et informations : solairecitoyen71@gmail.com


SUR VOTRE AGENDA...


Préparation de l'Arbre de Noël 

Pour les enfants qui souhaitent participer, notez les dates de préparation du spectacle qui aura lieu le 16 décembre. Les répétitions suivantes auront lieu les samedis 1, 8 et 15 décembre.

 

16 décembre  à 15 heures : arbre de Noël au caveau municipal

Spectacle des enfants - Entracte avec buvette, gâteaux, jeux - Arrivée du Père Noël et distribution des cadeaux. Tout le monde est bienvenu ! On peut apporter un gâteau.

 

Samedi 12 janvier : Brûle-Sapins


Premiers rendez-vous de Culles-Initiatives

Samedi 19 janvier 2019, nous vous donnons rendez-vous dès 18h au caveau pour la quatrième soirée « Contes & Soupes ». La formule sera légèrement différente mais tout aussi festive et gourmande.

Venez avec votre bol, votre cuillère et vos oreilles !
(sans oublier votre épluche-légumes !)

 

Samedi 16 février, nous profiterons de la (presque) pleine lune pour organiser, en soirée, notre première « Balade au crépus-Culles » !



Animations de "Culture et Traditions"

Dimanche 10 février 2019 : Après-midi jeux

Samedi 9 mars 2019 : Carnaval

Samedi 20 avril 2019 : Chasse aux œufs de Pâques

Mercredi 8 mai 2019 : Sortie escalade, poney à Culles (à confirmer)

Dimanche 14 juillet 2019 : Pêche dans l'étang, jeux, repas, et feux d'artifice !

 

Culles-Initiatives prépare son calendrier 2019. Il sera publié prochainement. Merci à toutes les associations culloises de nous faire part de leur programme prévisionnel en envoyant un mail à :  culles-initiatives@culles-les-roches.com


Photo du mois
Après la borne bleue présentée dans l'édition de novembre, c'est une borne blanche fraîchement repeinte (ce n'est pas le lierre qui dira le contraire !) que nous avons choisi pour son joli contraste sur le tapis de feuilles mortes.


Un moteur de recherche !    ►  

L'utilisation de ce nouvel outil pour gérer le site Internet a été l'occasion de mettre en place un "moteur de recherche" qui permet de farfouiller dans les 38 éditions précédentes en utilisant un ou des mots-clefs.

 N.B. : Les résultats sont donnés après les premiers liens publicitaires affichés par Google. Eh oui... la gratuité se paye !



ARCHIVES DES PARUTIONS PRECEDENTES
2018 : Décembre - Novembre - Octobre - SeptembreAoût - Juillet - Juin - Mai - AvrilMars - Février - Janvier
2017 : Décembre Novembre Octobre Septembre Juillet-Août  Juin - Mai - Avril - Mars - Février - Janvier
2016 : Décembre - Novembre - Octobre -  Septembre - Juillet/Août -  Juin -  Mai - Avril - Mars - Février - Janvier
2015 : Décembre - Novembre - Octobre - Septembre - Août - Juillet - Juin - Mai - Avril - Mars - Février -  Janvier
2014 : Décembre 2014 - Novembre - Octobre

Facebook  En attendant la prochaine édition abonnez-vous à notre Lettre d'information en cliquant ici 
  et rendez-vous sur la page Facebook "Culles-les-roches" qui est régulièrement alimentée. 
  A découvrir , "liker" et "partager" à cette adresse : www.facebook.com/culleslesroches 

.