Une maison... pour tous !

L'association Loisirs et Détente ayant mis en vente la petite maison inutilisée qu'elle possédait dans le haut du village pour financer la construction d'une nouvelle buvette, Culles-Initiatives a décidé de s'en porter acquéreur. Nous avons demandé à Bertrand Brocard d'expliquer les raisons de ce nouveau projet.

Pourquoi acheter une maison  ?

En plus de 65 ans d'existence, l'association a réuni de nombreuses archives sur la vie et l’histoire du village. Ce riche patrimoine collecté par Bernard Veaux était stocké chez lui et commençait à être transféré chez moi. Il me semblait plus judicieux de dépersonnaliser les choses et de trouver un lieu pour abriter ces archives. Depuis un certain temps, cette question était à l'ordre du jour. Quand nous avons appris la mise en vente de la maison de Loisirs et Détente, le Conseil d'administration a pensé judicieux de faire une offre et celle-ci a été acceptée. Mais, pour nous, il ne s'agit pas simplement de stocker des cartons !

 

Alors... quel est votre projet ?

En fait, tout reste à inventer mais nous imaginons plusieurs destinations pour la maison et le petit bâtiment annexe. D'abord créer un lieu de mémoire pour abriter nos archives dans de bonnes conditions et en permettre l'accès. Ce doit être également un lieu de travail qui permettra de les consulter, de les partager mais aussi de continuer à les enrichir. Cela nous offrira la possibilité, par exemple, d'accueillir des bénévoles ou des jeunes en Service civique qui pourront travailler sur les questions de valorisation et de médiation. Nous avons créé plusieurs expositions qui pourraient être diffusées dans d'autres lieux. Encore faut-il s'en occuper ! La petite dépendance pourrait très bien abriter des expositions temporaires, culturelles ou artistiques. La cave pourrait accueillir une collection d'objets anciens... Et nous voulons enfin, et surtout, que ce soit un lieu de vie.

 

Un lieu de vie ?

Il ne s'agit pas d'en faire un logement... mais de rendre cette maison vivante en y organisant des animations, des rencontres, en y partageant des savoirs, en la mettant à disposition des autres associations et de tous ceux qui ont des projets d'intérêt général. Notre démarche est la même que celle qui a présidé à l'achat du vallon du M'lin Frauchou dans la Mouille, à la création de la piscine, ou plus récemment, à la transformation de la cabine téléphonique en "Culles-Ture Box" et la mise sur pied des animations estivales à l'aire de loisirs.

Comment allez-vous la payer ?

Même si le prix est raisonnable (10 000 €), c'est quand même un investissement lourd pour une association comme la nôtre. Bien entendu, nous allons essayer de trouver des soutiens financiers auprès des pouvoirs publics. L'État ne cesse de mettre en avant le "vivre ensemble", la "dynamisation des territoires ruraux", etc. Il serait dans la logique des choses que lui et des collectivités locales soutiennent notre initiative. Pour autant nous savons que ce sera long (et incertain) aussi avons-nous sollicité un prêt auprès du Crédit Agricole pour assurer ce financement sur 7 ans.
Bien entendu, nous allons mobiliser les énergies pour faire nous-mêmes le maximum de travaux de rénovation et d'aménagement et nous solliciterons l'aide financière de tous ceux qui souhaitent soutenir cette démarche. 

 

Quelle est la prochaine étape ?

Nous avons déjà signé le compromis de vente. Une Assemblée générale exceptionnelle se tiendra le samedi 13 avril à 10h pour valider définitivement l'opération. Nous avons choisi cette date car nous avions déjà prévu une journée de remise en état de l'aire de loisirs en prévision de son utilisation pour le trail. Ensuite viendra la signature de l'acte de vente puis les premiers travaux de réhabilitation. Nous dévoilerons ce calendrier le mois prochain.

 

D'ici là, nous sommes preneurs d'idées pour trouver un nom à cette petite maison qui doit devenir un point de rencontre pour tous les habitants !